(In French) Notes on White Settlers Who Romanticize and Instrumentalize Discourses of Indigenous Resilience

(In French) Public Note on White Settlers Who Romanticize and Instrumentalize Discourse of Indigenous Resilience

Note Ouverte sur les Settlers Blancs Qui Répètent Convenablement Les Discours de Résilience  Autochtone 

Le rappeur Samian est un leader et un figure importante au Québec et pour les communautés autochtones. Récemment, due aux multiples tragédies qui ont pris place à la communauté du Lac-Simon dans le nord du Québec, (deux heures de ou que j’ai grandi), il a publié un message public d’espoir et de résilience sur son facebook. Les premières lignes disent que la jeunesse autochtone doit cesser de ‘blâmer les blancs’. Ce message de résilience et d’espoir, que je ne peux pas critiquer en tant que tel, est dédié aux autochtones.

Le problème, c’est que plusieurs blancs sont entrain de partager cet publication, des milliers en fait. Ils dominent aussi la section des commentaires, en disant qu’ils ont des amis autochtones, qu’ils ne voient pas la couleur de la peau, qu’on est tous humains. Sur mon feed, j’ai vu des personnes endorser ce message, les mêmes personnes qui ne disent jamais rien à propos de ce sujet normalement.

Ce n’est pas vraiment notre place, même si il y a une discussion a avoir aux alentours de ce sujet,  Si ces approches sont utiles et guérissantes pour ceux affecté(es), tant mieux. Si elles peuvent aider la jeunesse à avoir confiance en soi, tant mieux. Mais je veux parler des implications quand ce sont les autres qui répètent ces discours.

Je vais continuer d’avoir un problème avec les discours et les approches qui stipulent que ‘le problème ‘autochtone’ au Canada’ est interne, qu’il suffit que certaine personnes autochtones ‘ait de l’honneur’ ou qu’ils ‘arrêtent de prendre des substances’ lorsqu’elle sont adoptées et répétées par des personnes non-autochtones. Premièrement, c’est un peu trop cupide et ‘self-serving’ pour des blancs de sauter sur l’argument des ‘communautés endommagées’.

Cette approche est d’une logique alignée avec le néoliberalisme qui dit que de base, un individuel, peu importe sa place dans la société, peut faire face à n’importe quel obstacle s’il est assez fort et résilient. Si, par contre, la personne n’est pas ‘assez forte et résiliente’ au gout, tout les malheurs dans sa vie devienne aussi sa faute personelle. Le danger de cette logique est qu’elle peut être utilisée pour blâmer les victimes en les imaginant en dehors d’un context (très clair) de marginalization et de dépossession qui existe depuis des siècles ici. On dit ‘ignore les remarques racistes’, ‘tu es meilleur que ca’. on assume que les humains peuvent seulement ‘être fort’ que s’ils ou elles ne démontrent pas que quelque chose les blessent, s’ils ou elles prétendent que les choses blessantes vont disparaître si on leur ne donne pas d’attention.

On pathologise (rendre quelquechose une maladie) et criminalise l’abus de substance, la pauvreté, les moyens de survie et les moyens de gérer l’existence utilisé par un individuel tandis qu’on ignore de façon commode les montagnes qui pèsent sur les épaules de certains. Cette approche demande aussi le silence de certaine injustices, invisibilise la douleur, la réalité des traumatismes inter-générationels, normalise les politiques coloniales du présent et le plus important, le fait que les blancs continuent de bénéficier, aujourd’hui, du colonialisme dans le passé et dans le présent. Cette approche rassure les blancs qu’ils ont pas nécessairement de responsabilité dans tout cela. Que nous, on a pas de ‘travail interne’ à faire. Nos ancêtres ont travaillés assez fort, n’est ce pas? Au cas de grand doute, on peut pointer à notre ‘grand-mère Indienne’ très éloignée. Ca rassure, n’est ce pas, d’avoir une personne autochtone dire qu’on a rien à voir avec les vérités que le Québec et le Canada essaient d’effacer, de contenir.

En fait, on est jamais partis, so ca la fini depuis quand?
‪#‎PositionNonPopulaireEtCestBinNormal‬ 

#NotYourFeelGoodPost

#LacSimon

 

Voir aussi cette réponse: Petit atelier de sensibilisation pour toutes les Denise Bombardier du Québec

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s